13 merveilles au pays des kiwis (1/3)

Impossible d’en ressortir trois. Difficile de n’en retenir que 10. On a donc opté pour une sélection de 13 villes, paysages ou lieux marquants découverts au cours de nos deux semaines passées au Pays du long nuage blanc.

13. Auckland

Si elle ne revêt pas le charme de Wellington ou de Christchurch, la plus grande ville néo-zélandaise présente tout de même de sacrés atouts. Architecturalement parlant, la Sky Tower et ses 220 m de haut constitue l’un de ses plus beau joyaux.

DSC04573

La Sky Tower surplombe les buildings de la ville

Au coeur d’une ville ultra cosmopolite où l’immigration asiatique égale celle des ressortissants des îles pacifiques, le mont Eden. Du haut de ses 196 m, ce volcan ensommeillé au cratère verdoyant offre une vue imprenable sur la ville, le golfe d’Hauraki et le port de Manukau.

DSC04603

Le cratère du Mont Eden, avec au second plan, la ville

DSC04598

Le fameux Eden Park, théâtre de la finale de la Coupe du monde de rugby 2011 perdue par la France face aux All Blacks

12. Napier

Napier, cité intemporelle à l’architecture art-déco, jouit d’une histoire bien singulière. Dévastée par le tremblement de terre de 1931, la principale ville côtière du nord-est du pays fut reconstruite dans le style en vogue de l’époque. Ce qui confère un charme tout particulier à la cité bordée par la Bay de Hawkes, devenue au fil du temps l’une des attractions les plus touristiques du pays. Il faut dire qu’avec ses plages de pierres noires, ses échoppes d’un autre temps, ses automobiles des années 30 aux moteurs qui pétaradent, Napier dispose de sérieux atouts…

DSC03505

Scène de vie quotidienne à Napier, qui d’un point de vue touristique, surfe bien évidemment sur le style art-déco de son architecture

DSC03475

11. Le street art

Sans doute l’un des charmes les moins connus de la Nouvelle-Zélande. Et pourtant… les Kiwis sont au moins aussi doués pour le rugby que pour leurs fresques murales embellissant toutes les aires urbaines du pays. De Christchurch à Auckland, en passant par Wellington, Napier, Taupo ou Hamilton, des graffitis du plus bel effet rendent hommage à la culture et aux symboles du pays. Du rugby aux traditions maories, de la diversité de la faune à la reconstruction de Christchurch. Un art de rue conférant ce petit côté rebelle bienvenue, au cœur de cités à l’architecture souvent trop sage et dénuée de fantaisie.

DSC02949

Peinture murale à l’effigie de l’ex-international et entraîneur de l’équipe de rugby à XIII des Kiwis David Kidwell

DSC04244

Fresque maorie au pied du mont Maunganui

DSC02926

Vu à Auckland !

DSC04176

Jeu d’effets

DSC03781

Quand le beau se fond dans ce qui l’est moins…

10. Wellington

Une ville à taille humaine, dont l’impeccable propreté n’a d’égal que la quiétude qui semble y régner. A Wellington, pas d’insécurité, ni de pollution, ni de problème de trafic. Les Kiwis y sont charmants, l’atmosphère, paisible, et le climat, au moins aussi agréable que la vue est belle sur le détroit de Cook. D’un point de vue culturel, il y a aussi largement de quoi faire. Le musée national Te Papa Tongarewa incarne à ce titre l’intérêt Néo-Zélandais pour leur culture, leur faune, leur flore, leur art ou leur jeune histoire. Porte d’entrée de l’île du Nord, la modeste capitale (un demi-million d’habitants), est une sorte de havre de paix niché au coeur d’un un cadre de rêve.

DSC03175

Vue sur le détroit de Cook depuis les hauteurs de la ville

DSC03123.JPG

« Solace in the wind »

9. Huka et Taranaki falls

Le Pays du long nuage blanc est aussi celui des chutes d’eau. Au-delà de leur débit et de leur puissance, c’est surtout leur beauté qui interpellent. Le bleu azur des Huka falls, situées sur le fleuve Waikato, en est sûrement le plus bel exemple.

DSC03816.JPG

Le bleu azur des Huka Falls

Moins connues que leur grande soeur, les Waipunga falls en jettent néanmoins un max ! Situées entre Napier et Taupo sur la rivière du même nom, ces chutes sillonnent au coeur d’une végétation luxuriante avant de se diviser en trois enormes bandes d’eau s’écrasant à 150 m en contrebas.

DSC03578

Les Waipunga falls ne sont visibles que depuis une aire de repos située sur la route entre Napier et Taupo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s