13 merveilles au pays des kiwis (2/3)

Deuxième volet de notresérie de trois articles consacrés à ce qui nous à le plus botté en Nouzelle-Zélande

8. Christchurch

L’histoire de la capitale du Canterbury, épouse celle des séismes qui l’ont fréquemment secoué. Si le patrimoine architectural de l’une des plus cité néo-zélandais fut réduit à l’état de poussière par les tremblements de terre de 2010 et de février (185 morts) et juin 2011 (1 mort), l’atmosphère y régnant en dit à elle seule bien long, quant à l’histoire de la troisième ville du pays. Marqué dans sa chair et dans ses pierres par cette série de catastrophes, Christchurch s’y est adapté, autant qu’il reste profondément marqué par ces drames. 185 chaises blanches symbolisent à ce titre le vide laissé par les victimes du séisme de février 2010.

Une beauté sinistre mise en relief par une cathédrale détruite de moitié au cœur de la ville, à deux pas de blocs urbains faits de conteneurs abritant la plupart des commerces de l’hyper-centre. Une architecture bien singulière, à l’image de la nouvelle église, majoritairement faites de tubes en PVC. Construite pour durer une cinquantaine d’année, la cardboard cathedral rappelle l’importance accordée par les Néo-Zélandais au devoir de mémoire.

DSC02934

L’ancienne Cathédrale à moitié détruite

DSC02912.JPG

La charpente de la nouvelle cathédrale est faite de tubes en carton supportant un toit en polycarbone 

DSC02909

Les 185 chaises vides représentant les victimes du séisme de 2011

DSC02948

Le container est désormais privilégié par les commerçants ou par les banques, qui y installent leurs distributeurs. Du coup à Christchurch, on fait des réserves…

7. Cathedral cove

Les trois quarts-d’heure de marche, au milieu de l’écrin de verdure de la baie de Hei (près de Coromandel), débouchent sur une arche naturelle grandiose appelée Te Whanganui-a-Hei en Maori. Visible dans la superproduction de Disney, « Le Monde de Narnia », Cathédrâle Cove possède ce petit quelque chose d’irréel propre à la Nouvelle-Zélande.

DSC04348.JPG

L’arche naturelle de Cathedral Cove

DSC04350

La vue, sous l’arche

6. Mont Maunganui

Sans doute l’une des plus belles surprises réservée par notre quinzaine néo-zélandaise. Le volcan en sommeil situé à l’extrémité ouest de la péninsule de Mauao offre une vue panoramique exceptionnelle sur la côte de la ville de Tauranga. Une petite heure de grimpette plutôt physique, permettent de profiter de chaque points de vue de celui que les « Néo-Z » appellent « The Mount ». Ce mini-trek fut rendu d’autant plus exceptionnel par le soleil inondant la côte. De quoi profiter, aussi de ses réverbération sur l’eau turquoise.

DSC04227

La ville de Tauranga, depuis les hauteurs du mont Maunganui 

DSC04209

Une merveille de la nature

DSC04213

Vue sur une partie de la Baie de Plenty

5. Hells Gate

Les portes de l’enfer renferment un petit paradis. Situé à une quinzaine de kilomètres de Rotoruoa, l’un des parcs géothermaux les plus connus de l’île du nord nous a permis de vivre une expérience unique dans un cadre resplendissant. Profiter d’un bain de boue aux vertus exfoliantes devant la plus grande chute d’eau chaude du pays, barboter dans les eaux sulfureuses du complexe face aux fumerolles de vapeur émises par les geysers du parc, tout, ça, on a fait !

DSC04082

Le quart d’heure beauté des Dindons

DSC04116

La piscine de l’enfer atteint les 100 °C. On n’y a évidemment pas trempé le petit doigt

DSC04119

Les volutes de fumée s’échappant de la boue en ébullition

4. Tongariro

Les nuages léchant les cratères du massif de Tongariro, laissent à penser que ses deux principaux volcans, celui du même nom et le mont Ruapehu, sont en constante activité. Fausse impression, mais vrai beau spectacle que de contourner le relief escarpé et parfois enneigé de sommets culminant à près de 2000 m.

DSC03669

A l’attaque du Tongariro!

Timing serré oblige, on a sacrifié le trek de 19 km reliant les principaux massifs de la région. Au milieu d’une route aussi déserte que ledécor qui l’entoure, la splendeur des paysages n’a fait qu’attiser ce gros regret.

DSC03685

Et ça passe l’après-midi à compter les arbres…

DSC03625

Elle est pas belle, la vue?

DSC03611

La tête dans les nuages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s