Puno, Uros, Taquile, Amantani : îles flottantes et autres sucreries

Deuxième volet de notre périple autour du lac Titi-Caca. Après l’Isla del Sol côté bolivien, cap sur le Pérou, pour y découvrir les îles d’Uros, de Taquile et d’Amantani

Copacabana, en Bolivie, nous avait laissé ce petit goût de reviens-y. On a donc décidé de continuer à longer le Titi-Caca, en s’invitant cette fois à Puno, du côté péruvien du plus haut lac navigable du monde. Une belle entrée en matière au pays des lamas, après avoir quitté le coeur gros, celui des Cholitas. Un bon moyen, aussi, de s’accorder un peu de répit avant de s’attaquer aux cinq jours de trek précédant la découverte du célébrissime Macchu Pichu.

IMG_2365

Au Pérou, les places principales de chaque petites villes s’appellent ‘Plaza de Armas’

Première impression. Nous avons tout de suite eu le sentiment d’un pays plus solide économiquement. Tout du moins par rapport à la Bolivie, et bien plus rodé aux codes de l »industrie du tourisme. Ici, les maisons sont finies, les prix, bien plus chers, et les tuk-tuk semblent venir d’un futur où le kitsch serait devenu la norme.

IMG_2548

Le Tuk-tuk Hulk avale le bitume, même dans les pentes les plus raides

IMG_2615

Le tuk-tuk « Transformers »

Du coup… nous avons beaucoup marché dans le centre ville, en sillonnant les ruelles commerçantes, les marchés (de noël, textile, alimentaire), ainsi que deux des miradors de la ville. Qui au passage, offrent une vue imprenable sur la cité bordant un lac culminant à plus de 3000 m d ‘altitude.

IMG_2535

Après l’effort, le réconfort. « pic-nique »

IMG_2568

Sur la route pour le deuxième mirador

IMG_2574

On vous présente Puno

Dès le lendemain, réveil aux aurores comme Salma les adore, afin de prendre le bateau  en direction les îles du lac, au programme : Îles flottantes, Taquile et Amantani.

les premières, celles d’Uros, présentent la particularité d’être artificielles car construites à base de racines et de tiges de jonc. De fait, elles sont reconstruites tous les 30 ans et n’hébergent qu’une poignée de familles vivant dans des sortes de huttes construites avec le même matériaux. Pour rallier ces centaines de plate-forme artificielles, les locaux utilisent des embarcations, elles aussi faites de jonc. Surnommées les Mercedes, elles arborent, en figure de proue, deux impressionnantes têtes de félins aux dents acérées.  Vivant principalement des retombées du tourisme, les autochtones subsistent également grâce à la pêche à la truite et à la chasse aux canards.

Taquile et Amantani sont, quant à elles, de « vraies » îles. La première est bien plus grande que la seconde. Les habitants sont employés par l’état pour construire les routes et les chemins. Du coup, il n’est pas rare de croiser des paysans sans âge, transportant dans leur baluchon en laine de mouton d’énormes pierres minutieusement équaries. Sur ces bandes de terre, la vie en autarcie semble être la norme. Le paysan y cultive ses patates, ses tomates, son quinoa…

Le tout sur des pentes raides comme la justice au beau milieu d’un lac en altitude. Une vie rude.

IMG_2471

Petite traversée à 13km/h pour rejoindre Amantani

IMG_2392

Plusieurs îles de roseaux et de bambous flottants composées par plusieurs familles, accueillent successivement les bateaux de touristes

IMG_2435

Un dindon qui fait le condor

IMG_2632

La Plaza de Armas de l’île de Taquile

IMG_2672

En route vers le second mirador d’Amantani, la Pachamama

IMG_2727

Le chemin du retour vers la maison de nos hôtes

IMG_2763

L’île de Taquile et ses vues superbes sur le lac Titi-Caca

IMG_2847

Petit village sur l’île de Taquile

IMG_2876

Vue plongeante sur le lac

Une réflexion sur “Puno, Uros, Taquile, Amantani : îles flottantes et autres sucreries

  1. Mellado Victoire dit :

    Étourdissant !!!!toutes ces observations,commentaires illustrés de magnifiques photos nous permettent d’imaginer votre émerveillement !!!!!!Parfois insolites ,toutes ces découvertes m’enchantent!
    N’oubliez surtout pas la suite………..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s